Kinésiologie

DÉFINITION

La kinésiologie rétablit l’énergie vitale du corps à un niveau physique, mental, émotionnel et énergétique. Elle utilise le test musculaire comme outil principal. Il permet d’identifier le stress et l’émotion qui ont générés le trouble physique ou psychique. Le test musculaire permet de trouver des solutions propres à chacun, individuelles et objectives.
Une séance de kinésiologie se base sur des objectifs à atteindre liés aux douleurs ou aux émotions. Elle permet de donner une nouvelle information cellulaire au corps, et de changer la perception de l’émotion négative en une situation positive.
Le corps a une mémoire cellulaire qui enregistre les évènements émotionnels de la vie. Les stress émotionnels comme les accidents, les chocs, les séparations ou les stress quotidiens (culpabilité, peurs, phobies, manque de confiance en soi), peuvent développer certains troubles physiques ou psychologiques.
Lorsqu’un mal de dos, une douleur, une migraine, une dépression, une allergie, se déclarent, leurs causes peuvent provenir d’une accumulation d’un stress émotionnel qui provoque un déséquilibre.
Après avoir identifié la cause du trouble, différentes techniques sont utilisées pour retrouver son équilibre vital.

Votre enfant rencontre des difficultés :
Dans les apprentissages scolaires (à lire, à écrire, à mémoriser) manque de concentration, gestion des émotions, relations conflictuelles avec les autres, de troubles légers de la santé (maux de ventre, difficulté de sommeil, énurésie).

Votre jeune travers des troubles :
Mal être, isolement ou replie sur soi, difficultés à trouver sa place, conflit permanent, hypersensibilité, anorexie-boulimie, comportement excessif, baisse des résultats scolaires.

Pour adultes :
Insomnie, période de changement, fatigue physique/morale ou épuisement, difficultés relationnelles, troubles « légers » de la santé (migraines, digestions, douleurs chroniques), en complément à un suivi médical pour aborder les aspects plus émotionnels d’une maladie.

ORIGINES

D’où vient la kinésiologie ?
Les premiers tests musculaires, créés par des neurologues, étaient utilisés pour faire le bilan des paralysies et autres problèmes moteurs. Ils consistaient déjà à appuyer sur certains membres du corps pour en évaluer la force de contraction.
En 1964, George Goodheart, chiropracteur américain, découvre une nouvelle manière de tester les muscles. Il a en effet déterminé que certains d’entre eux étaient reliés aux méridiens d’acupuncture (canaux assurant la circulation de l’énergie dans le corps), et que le tonus musculaire reflète l’état de fonctionnement de notre organisme dans sa totalité.

Nos experts

Klaudia Sara Matti