Médecine traditionnelle chinoise

Définition

La médecine traditionnelle chinoise (MTC) a une histoire très ancienne qui remontre à environ 2500 ans. Depuis ses débuts la MTC s’est enrichie de notions et de pratiques cliniques de manière continue, sans discontinuité, c’est-à-dire sans nier ou altérer les théories fondamentales d’inspiration Taoïste sur lesquelles elle s’est bâtie: les trois trésors, la théorie du Yin/Yang, la théorie des 5 éléments, la théorie des organes, le système des méridiens, le diagnostic différentiel.

Cette médecine considère l’être humain comme un tout, tant au niveau de sa physiologie, car l’ensemble des activités vitales sont fondamentalement reliées les unes aux autres de telle sorte que leur interaction définit l’état de santé d’une personne, tant au niveau des relations qu’il établit avec l’environnement dans lequel il évolue. On considère donc que la MTC est une médecine holistique, c’est-à-dire capable de considérer tous les liens que le vivant est en mesure d’établir dans son ensemble complexe et évolutif. PLUS D’INFOS

Ostéopathie

Définition

L’ostéopathie est une approche thérapeutique non conventionnelle (médecine parallèle) qui repose sur l’idée que des manipulations manuelles du système musculo-squelettique et myofascial permettent de soulager certains troubles fonctionnels.

Kinésiologie

Définition

La kinésiologie est une pratique professionnelle destinée à favoriser un état d’équilibre et de bien-être physique, mental, émotionnel et social. 

Le kinésiologue identifie les déséquilibres sur les plans physique, émotionnel et énergétique grâce au testing musculaire, Il corrige ces derniers grâce à des outils associant des techniques occidentales modernes basées sur le fonctionnement du corps et du cerveau à des techniques traditionnelles chinoises. Il vérifie enfin que le système musculaire ait retrouvé un bon fonctionnement énergétique et que la personne dispose de tout son potentiel pour atteindre les objectifs qu’elle se fixe. PLUS D’INFOS

Réflexologie

Définition

La réflexologie est un art ancestral faisant partie des médecines thérapeutiques alternatives.
Le pied est la représentation miniaturisée du corps humain. A chaque « zone réflexe » correspond un organe, une glande ou une partie du corps. 
Un toucher spécifique appliqué sur ces zones réflexes permet de localiser les tensions et de rétablir l’équilibre dans les parties du corps correspondantes.
La réflexologie s’avère être très efficace dans de nombreuses situations telles que le stress/nervosité/surmenage (physique et émotionnel), troubles du sommeil, fatigue chronique/baisse de tonus et d’énergie, maux de tête et migraines, anxiété et/ou peur, douleurs musculaires ou articulaires, troubles digestifs/respiratoires, ou de tout autre système.
En outre elle stimule la capacité d’auto-guérison du corps, renforce le système immunitaire et améliore la circulation sanguine et lymphatique. La réflexologie apporte une aide très importante dans le soulagement des douleurs, favorise la libre circulation de l’énergie vitale du corps et rééquilibre l’harmonie du système nerveux.
Ceci ne sont que quelques uns des nombreux bienfaits de cette technique de massage.
N’hésitez pas à me contacter pour plus de renseignements ou pour des questions plus spécifiques.

Nos experts

Tazio Minotti

Massage thérapeutique

Définition

Le massage reste l’un des points essentiels en termes de médecine naturelle. 
Ce massage est adapté à vos besoins spécifiques et peux varier en fonction des séances. 
Cette technique de massage consiste principalement à dénouer les tensions, soulager les douleurs musculaires, redonner souplesse et élasticité aux muscles. Depuis des siècles, le massage possède des vertus considérables qui permettent au receveur de retrouver le bien-être physique et mental ainsi que d’apporter une réelle amélioration à son capital santé.

Le massage thérapeutique et la réflexologie peuvent inclure, selon les besoins/désirs spécifiques de chacun:

  • Les BOUGIES AURICULAIRES/corporelles (Otothérapie)
  • Les VENTOUSES THERAPEUTIQUES appliquées par la technique du feu

Nos experts

Tazio Minotti

Nutrithérapie

Définition

La nutrithérapie propose de prendre soin de sa santé,de se soigner par l’alimentation et la supplémentation en micronutriments.

Cette discipline est destinée à:

  • Optimiser les fonctions de la personne bien portante : énergie, mémoire, concentration, humeur, fertilité
  • Renforcer la résistance aux agressions : virus, bactéries, pollution, stress, choc émotionnel…
  • Prolonger la durée de vie en bonne santé et prévenir les maladies aiguës et chroniques
  • Augmenter les capacités d’une personne malade à guérir ou à compenser les effets de sa pathologie

Pour évaluer les déficits et les déséquilibres nous disposons de tests de dépistage

  • Questionnaires de santé
  • Bilan nutritionnel
  • Analyse Oligoscan
  • Bilan biologique dans certains cas

Pour corriger les déficits nous utilisons.

  • les conseils alimentaires afin d’avoir une alimentation saine et appropriée à chacun
  • la prescription de vitamines, minéraux, probiotiques et autres micronutriments, si nécessaire

Nos experts

Dominique Nizzola

Kinesio Taping®

Définition

Le Taping kinésiologique est encore trop souvent considéré comme une thérapie révolutionnaire, alors qu’il est utilisé depuis plus de 30 ans dans le monde entier pour des problèmes douloureux – et également des douleurs de la nuque et du dos. Le Kinesio Taping a été développé par le Dr. Kenzo Kase, chiropraticien japonais, dans les années 70. Son but principal était de soutenir les processus d’auto guérison du corps à l’aide d’un matériel spécial, respectivement de son application. Le Tape kinésiologique a les mêmes propriétés que la peau et transmets par conséquent des informations sensorielles « positives » à notre corps. Les différentes applications ont été développées à travers des tests kinésiologiques ce qui a donné le nom au matériel et à la thérapie.

Pilates

Définition

Le Pilates est une méthode d’entraînement physique qui s’inspire du yoga, de la danse et de la gymnastique. Elle se pratique au sol, sur un tapis, ou à l’aide d’appareils. On utilise également des « jouets proprioceptifs ». Ces objets (ballons, ressorts, élastiques) induisent des déséquilibres, ce qui incite le corps à faire appel à une série spécifique de muscles stabilisateurs.

Nos experts

Justine Arm

Physiothérapie

Définition

La physiothérapie est une discipline paramédicale qui soigne les maladies, handicaps, paralysies, dysfonctionnements du corps humain par des moyens naturels. Elle vise à restituer la qualité et l’intégrité des mouvements du corps.

Depuis 1966, la physiothérapie est officiellement reconnue en Suisse comme profession paramédicale. Héritière de techniques très anciennes, elle bénéficie toutefois des acquisitions scientifiques les plus récentes et ne cesse de se développer. Elle utilise notamment :

  • le massage et les mobilisations des tissus mous (peau, muscles, fascias),
  • les mouvements et exercices actifs,
  • les mobilisations articulaires passives ou semi-actives,
  • la chaleur et le froid,
  • l’eau,
  • les différents types de courants électriques et les ondes thérapeutiques,
  • les différents rayonnements lumineux et d’autres agents physiques.

Grâce à ses connaissances du corps humain et de la biomécanique, le physiothérapeute prévient agit également sur la prévention des maladies et des accidents.

Par son action sur la douleur et sur les troubles fonctionnels, le physiothérapeute permet une réintégration plus rapide des malades, blessés ou handicapés dans le circuit fonctionnel.

A QUI S’ADRESSE LA PHYSIOTHÉRAPIE ?

Sur prescription médicale, la physiothérapie intéresse les personnes qui souffrent de :

  • maladies rhumatismales (arthrose, arthrite etc.),
  • blessures ou traumatismes du système loco-moteur (entorses, luxations, déchirures musculaires, fractures),
  • troubles de la statique (déformations de la colonne, scolioses, cyphose, lordose),
  • paralysie (paralysie accidentelle, , infirmité motrice cérébrale, hémiplégie, séquelles de poliomyélite),
  • troubles des fonctions uro-gynécologiques et proctologiques, incontinences,
  • maladies cardio-respiratoires (asthme, bronchite chronique, mucoviscidose, bronchiolite, suites d?infarctus du myocarde),
  • affections circulatoires (artérielle, veineuse et/ou lymphatique),
  • affections courantes (épicondylite, lumbago, torticolis)…

Cette énumération n’est pas exhaustive, votre physiothérapeute vous renseignera volontiers sur son domaine d’activités.

PHYSIOTHÉRAPIE ET PRÉVENTION

Le physiothérapeute ne fait pas que soigner des malades, blessés ou handicapés, mais il est également concerné par la prévention des maladies et troubles posturaux. Cet aspect préventif n’est pas lié à l’obtention d’une prescription médicale.

Le physiothérapeute est également compétent pour prodiguer conseils et informations pour :

  • évaluer et résoudre les problèmes ergométriques liés au travail
  • améliorer et entretenir une bonne forme physique
  • conseiller et veiller à la pratique des sports
  • retarder les dysfonctionnements fonctionnels liés au vieillissement
  • améliorer l’éducation posturale pendant la scolarité et à l’age adulte.

Il est à noter que ce travail de prévention n’est actuellement pas remboursé par les assurances sociales.

LA PHYSIOTHÉRAPIE ET LE SYSTÈME DE SANTÉ

En accord avec son patient, le médecin évalue la nécessité d’un traitement de physiothérapie et rédige une prescription à l’intention du physiothérapeute. En fonction de cette prescription et de son bilan, ainsi que de l’attente du patient, le physiothérapeute adapte les techniques et méthodes à l’affection et à son évolution. La physiothérapie pratiquée par un physiothérapeute reconnu sur la base d’une prescription médicale est remboursée par l’assurance maladie de base et par les assureurs accidents, par l’AI et l’assurance militaire.

Le patient a toute liberté pour choisir son physiothérapeute.