Deborah Torresi Lamas

Psychologue spécialiste en psychothérapie FSP

Arrivée du Canton Tessin en 1996, j’ai suivi ma formation de psychologie clinique à l’Université de Lausanne et de Genève. J’ai obtenu mon Master en psychologie en 2001 et mon titre de spécialisation en psychothérapie d’orientation systémique en 2009.
Je suis membre de l’Avdits (Association Vaudoise d’Interventions et de Thérapies Systémiques) et de l’Asthefis (Association Suisse Romande de Thérapie de Famille et Interventions Systémiques).

Les prestations que je propose peuvent avoir lieu sous différentes formes, selon votre besoin et votre demande:

  • individuellement
  • en couple
  • en famille
  • dans un setting parent-enfant
  • par fratrie
  • en groupe

D’entente avec vous, selon votre souhait, nous allons déterminer la fréquence. Toutes les prestations s’adressent aux adultes, aux adolescents et aux enfants et elles peuvent avoir lieu en français et en italien.

La consultation ponctuelle
Il s’agit d’un espace de parole qui est destiné à prendre en compte une préoccupation, une problématique qui vous accapare à un moment de votre vie et qui vous fragilise telle que:

  • Un deuil
  • Un souci de santé
  • L’arrivée d’un bébé dans le couple
  • Son entrée à l’école plus tard
  • Votre retraite
  • Des conflits dans le couple ou la séparation du conjoint
  • L’adolescence de votre enfant
  • La perte d’emploi, etc.

Votre enfant ou votre adolescent peuvent aussi vivre un moment de fragilité tel que :

  • Une peur persistante d’aller à l’école
  • Un renfermement émotionnel
  • Des problèmes relationnels
  • Des problèmes de sommeil
  • Des difficultés de gestion dans l’utilisation des écrans, etc.

Parfois, quelques séances peuvent permettre de réactiver vos ressources et votre créativité afin de trouver des solutions adaptées à vos besoins, un changement positif.

La psychothérapie
Si vos préoccupations se prolongent dans le temps ou se cumulent à d’autres facteurs de vie, il se peut que votre souffrance se traduise par une crise, phase où la souffrance peut avoir un impact important sur votre statut de conjoint, de citoyen, de parent, d’employé, etc.. Un sentiment de solitude et de détresse existentielle peut alors devenir une charge importante dans votre quotidien.
Dans cette situation, la psychothérapie peut se révéler une piste pertinente car elle se traduit par un processus de réflexion et de compréhension de votre souffrance et d’autre part, d’expérimentation de nouvelles ouvertures. Ce travail d’exploration, il peut être réalisé au fil des séances, vous seul, avec votre conjoint, votre enfant ou adolescent seul, en famille selon vos besoins et à la fréquence souhaitée.
La psychothérapie est comme une méthode d’aide à soi-même, elle est censée vous rendre capables de mieux faire face aux prochaines crises et de les gérer sans aide professionnelle.

La supervision
Destinée à tout intervenant soucieux de la qualité de sa pratique thérapeutique et aux thérapeutes en formation (psychologues et médecins psychiatres). En effet, en début de carrière, un espace de supervision peut se révéler  très soutenant.
Le travail de supervision permet au thérapeute de prendre du recul face aux situations cliniques afin de mieux les analyser, de réfléchir « en perspective » grâce au regard d’un tiers.
Les heures de supervision sont reconnues et validées par la FSP et la FMH sur le plan fédéral, ainsi que la formation du DAS organisée par les universités de Lausanne, Genève et Fribourg.

Les séances de guidance parentale
Il s’agit de quelques séances avec les parents (un ou les deux) qui se posent des questions sur leur manière d’éduquer ou qui se trouvent confrontés à des difficultés éducatives. A travers cet espace de réflexion, les parents peuvent constituer une « mallette » à outils pour aider leur enfant à développer sa confiance, son autonomie, sa capacité de communiquer avec les autres et sa manière de gérer ses émotions.
La guidance permet d’aboutir à une meilleure relation parent-enfant, de remplacer les pratiques parentales dysfonctionnelles, défavorables ou violentes par des comportements sains, constructifs et encourageants, d’accroître les compétences éducatives des parents, de diminuer le stress et augmenter la satisfaction au sein de la famille.

L’évaluation psychologique
Si votre enfant ou votre adolescent vous inquiète, une évaluation psychologique peut être entreprise. Il s’agit d’une démarche qui s’effectue entre 3 et 5 séances et qui permet de rendre compte de sa manière de penser, de gérer ses émotions, de comprendre le monde qui l’entoure. Il s’agit d’une sorte de « photo » de son fonctionnement global « ici et maintenant », de ses forces et ses faiblesses, ses ressources psychologiques et ses difficultés, par le biais d’entretiens, de dessins, de jeux, de tests, etc.
Une évaluation psychologique n’est pas une démarche thérapeutique en soi, elle vise à élaborer, avec votre regard de parent, les propositions d’aide appropriée aux besoins de votre enfant et éventuellement une prise en charge adaptée (une psychothérapie, une rééducation, des consultations thérapeutiques) ou alors une deuxième étape vers un bilan complémentaire (pédopsychiatrique, logopédique, neuropsychologique, autre).

Honoraires et assurance
Le tarif pour une consultation individuelle d’une durée de 50 minutes est de 150.-

Chaque quart d’heure supplémentaire est facturé 40.- (consultation prolongée, rapports écrits, contacts vers un tiers, réseaux, ..). La séance manquée, non excusée, sera facturée normalement.
Le paiement se fait en général comptant à la fin de chaque séance.

Sur demande, un bulletin de versement ou une facture peuvent être transmis.

Je suis reconnue par les assurances complémentaires (LCA). En règle générale, le montant des consultations est remboursé selon leurs critères de remboursement, critères qui peuvent varier d’une caisse à l’autre. Il est ainsi très important de demander directement auprès de votre complémentaire vos droits aux prestations pour connaître les dispositions qui s’appliquent à votre situation personnelle.

Je détiens une autorisation cantonale de pratique de la psychothérapie délivrée par le service de la santé publique du Canton de Vaud. Les consultations sont confidentielles et en tant que membre de la Fédération Suisse des Psychologue (FSP), je suis soumise aux principes fixés par le code déontologique de cette dernière.

Je reçois sur rendez-vous. Pour un premier contact, laissez moi vos coordonnées (téléphone ou mail).